Visuel Article Rire

6 techniques, scientifiquement démontrées, pour être plus heureux au travail

Que leurs employés soient plus heureux au travail,  telle est l’ambition de plus en plus d’organisations.

C’est là un constat réjouissant. Pourtant, au quotidien, je constate à quel point les salariés sont déçus ou plus que dubitatifs quant aux mesures prises pour améliorer leur bien-être.

Peut-on rendre les gens heureux malgré eux ?

Ne serait-ce pas un choix personnel, une philosophie de vie ?

Dans la pratique, je mesure à quel point certains environnements de travail sont peu propices à l’épanouissement.  Que la pression est jugée trop importante. Que les relations interpersonnelles sont épouvantables et que certains patrons se comportent comme de petits tyrans. Ou que certaines missions et jobs sont dénués de sens. Et que les moyens humains et financiers mis en place pour y remédier sont souvent dérisoires ou inexistants.

Ces facteurs sont primordiaux, certes, mais ne sont pas les seuls à considérer.

L’entreprise se doit d’être responsable comme ses dirigeants mais ils ne sont pas les seuls à être détenir les clés du bien-être des salariés.

L’employé comme le patron doit se responsabiliser et entrer en collaboration, en coresponsabilité.

Pour celles et ceux qui désirent accroître significativement leur épanouissement professionnel, voici 6 techniques, scientifiquement démontrées, pour être plus heureux au travail et dont j’ai pu constater l’efficacité dans mes accompagnements au quotidien.

Vous remarquerez que ces outils ne dépendent que de vous car vous seul(e)s pouvez créer les conditions de base de votre propre bonheur.

 

  1. Commencez la journée sur une note positive

Vous vous êtes levé du mauvais pied ?  Ne poursuivez pas votre journée sur cette base. Votre humeur matinale affecte la façon dont vous vous sentez au travail pour le reste de la journée.  

C’est ce qui ressort notamment d’une étude[1] analysant les humeurs et la performance des représentants du service à la clientèle d’une compagnie d’assurances.  Ainsi, il est apparu que ceux qui étaient de bonne humeur le matin étaient plus productifs pendant la journée.  Ils ont également déclaré avoir des interactions plus positives avec les clients.

Aussi, prenez quelques minutes, dès votre réveil, pour poser une action qui vous procure du bien-être. Que ce soit savourer votre café ou votre jus de fruit, regarder une courte vidéo qui vous faire rire, méditer, faire des étirements ou un footing, ou encore écrire vos intentions positives de la journée.

Bref, offrez-vous un moment de plaisir conscient.

 

  1. Utilisez vos pieds vous rend vraiment plus heureux au travail

Dans « le bonheur mis à nu », le conférencier Pierre Coté livre les résultats d’une recherche selon laquelle  les personnes qui affirment se rendre à leur travail à pied affichent un indice relatif de bonheur nettement plus élevé que celui des utilisateurs des autres formes de transport.

Vous n’avez pas l’occasion de rejoindre votre bureau à pieds ?

Quelques minutes de marche le matin est probablement l’une des meilleures habitudes utiles pour gérer le stress quotidien au travail.  Et des recherches[2] nous confirment que seulement 20 minutes d’air frais suffisent pour augmenter le sentiment de bien-être, voire le bonheur.

Mieux, il a été prouvé que réserver 20 à 25 minutes chaque jour à la marche peut déclencher un processus anti-vieillissement (prolongation de l’espérance de vie de 7 ans) et même contribuer à réparer l’ADN endommagé.

Par ailleurs, la marche favorise la mémorisation, la créativité et le renforcement des émotions positives.

D’autre part, la recherche montre que se lever et marcher deux minutes toutes les heures peut augmenter l’espérance de vie de 33 % par rapport aux personnes qui ne le font pas et restent assises plus de 8 heures par jour.

Quand le stress monte, si vous en avez l’occasion, sortez de votre environnement et faîtes le plein d’oxygène.  Et privilégiez  les environnements naturels, tels les parcs, qui contribuent plus efficacement à réduire la pression artérielle, l’anxiété et le stress.

 

  1. Faîtes preuve d’altruisme

Une récente étude[3] réalisée par Moynihan et Kohei Enami de l’Université de Wisconsin-Madison et Thomas DeLeire de l’Université de Georgetown offre de nouvelles preuves qui montrent l’altruisme dans le milieu de travail augmente  le bonheur.

Ces actions sont d’autant plus propices à votre bien-être qu’elles sont associées à des buts bien précis et pro-sociaux.

Dans ce cadre, des petites actions répétées ont bien plus d’impact sur votre bien-être que l’acte isolé, même de grande envergure.  N’hésitez pas à proposer votre aide à vos collègues pour un projet, à penser aux petites attentions ou simplement à être vraiment à l’écoute.  Et c’est encore mieux si vous en faîtes une habitude.

De plus, aider vos collègues semble créer un cycle vertueux.  Selon une étude[4], des travailleurs plus heureux apportent une aide à  leurs collègues supérieure de 33%  que celle apportée par ceux qui ne le sont pas.

Ainsi, tout le monde en profite.

 

  1. Prenez moins de décisions.

A la fin des années 1990, le psychologue américain Roy Baumeister, de l’Université de Floride, a montré que les choix qui requièrent une délibération consciente émoussent  la volonté et diminuent  la capacité à prendre des décisions ultérieures.

Sachant que chaque décision que vous prenez attenue vos ressources cognitives, avant d’en prendre une,  demandez-vous si celle-ci vous incombe réellement, si vous avez à votre disposition suffisamment d’éléments pertinents et si l’impact de celle-ci est important.  A défaut, peut-être n’est-ce pas le bon moment ou tout simplement pas utile.

Ainsi, Mark Zuckerberg a, un jour, confié qu’ayant à s’occuper de tant de personnes, il ne pouvait gaspiller ni son temps et ni son énergie à des questions subsidiaires telles que réfléchir au menu de son repas ou à sa garde-robe. D’où sa fameuse collection de tee-shirts gris dont il est si souvent paré.

 

  1. Célébrez vos progrès

Lors d’une étude[5] sur la motivation sur le lieu de travail, les auteurs Teresa Amabile et Steven Kramer ont découvert que l’une des causes les plus puissantes d’un état d’esprit positif et du bonheur des employés au travail était le sentiment d’aller de l’avant et de faire des progrès significatifs.

Ne vous focalisez pas sur ce que vous n’avez pu accomplir ou ce qu’il vous reste à atteindre mais sur chaque petit pas réalisé, chaque moindre bienfait ou progrès. 

Quant aux problèmes rencontrés, mettez en avant la manière dont vous les avez surmontés. Vous pouvez aisément imaginer l’impact d’un répertoire de solutions en lieu et place d’une liste de problèmes.

Aussi, divisez votre projet en étapes et chacune d’elles en petites actions à compléter.  Ainsi, vous pourrez mesurer vos progrès, le prix de vos efforts.  Et si ces réalisations vous semblent minuscules, n’oubliez jamais qu’elles vous rapprochent de l’objectif final.

Rappelez-vous que tout voyage commence par un premier pas. 

Et quand on sait que notre cerveau accorde trois fois plus d’importance à l’impact négatif des revers au travail qu’au sentiment de progression, célébrer chacun de vos pas s’avère capital.

 

  6. Créez un rituel de gratitude autour de votre travail.

Les recherches, notamment en psychologie positive, démontrent  la corrélation entre la gratitude et un bonheur plus important.  La gratitude aide les individus à ressentir plus d’émotions positives, à savourer les bonnes expériences, à nourrir leur optimisme, à faire face à l’adversité.  Mais aussi à bâtir des relations solides et à améliorer leur santé. 

Et si c’est le cas dans votre vie, en général, pourquoi s’en priver au travail.

A la fin de votre journée, prenez quelques minutes pour repenser et écrire ce que vous avez apprécié au cours de celle-ci.  Pour renforcer votre bien-être, débutez chaque nouvelle semaine en relisant ce que vous  avez noté au cours de celle écoulée. 

Et lorsque surviennent des moments plus difficiles, replongez-vous dans cette liste qui vous rendra le sourire. 

Par ailleurs, dans une série de cinq études[6], des chercheurs ont confirmé que le partage des expériences positives avec autrui renforçait leurs effets positifs.  Cette communion  augmentait le sentiment de bonheur et de satisfaction de la vie des participants. 

Alors, au lien de vous plaindre, prenez l’habitude de partager votre journal de gratitudes à la maison.

Enfin, rappelez-vous que les personnes positives sont des personnes recherchées et particulièrement appréciées.

Il vous reste à profiter de ces conseils pour être plus heureux au travail et rayonner auprès de votre entourage.

Sources

1 https://www.psychologytoday.com/us/blog/the-science-work/201409/waking-the-wrong-side-the-desk-and-staying-there
2 The Happiness Advantage: The Seven Principles of Positive Psychology That Fuel Success and Performance at Work – Shawn Achor
3  https://news.wisc.edu/virtue-rewarded-helping-others-at-work-makes-people-happier/
4 https://blogs.wsj.com/source/2012/11/25/five-ways-to-be-happy-and-productive-at-work/
5  The Progress Principle : Using small wins to ignite joy, engagement, and creativity at work – Teresa Amabile et Steven Kramer
6 The perks of sharing positive experiences – Nathaniel M. Lambert, A. Marlea GwinnRoy F. Baumeister

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

b79b02eb29707cce6241145d050fdf71%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%