Personnes Toxiques

Qualité de vie au travail : 10 personnes toxiques à éviter d’urgence !

Les gens toxiques défient la logique.

Certains sont parfaitement inconscients de l’impact négatif qu’ils ont sur leur entourage.  Et d’autres semblent tirer satisfaction à créer le chaos autour d’eux en activant  les « boutons » des émotions négatives d’autrui.  Une forme de jeu pervers assez similaire à celui du fameux « pervers narcissique ». Sans doute en retirent-ils un sentiment de puissance intérieure.  En réalité, ils détruisent méthodiquement, à chaque étape, leur propre estime et sapent la confiance de ceux qui pourraient les éveiller à des échanges plus sains.

Il est fondamental dans l’environnement professionnel, mais aussi personnel, d’apprendre à faire face à ces différents types de personnes toxiques (cela s’apprend). Elles ne sont jamais dignes de votre temps,  de votre énergie et de votre stress — or, elles prennent beaucoup de chacun.

Les gens toxiques créent une complexité inutile, des conflits et, le pire de tous, du stress conduisant au mal-être.

« Certaines personnes vous inspireront, d’autres vous épuiseront — choisissez-les sagement.»

(“People inspire you, or they drain you—pick them wisely.”) – Hans F. Hansen

Des recherches récentes de l’Université Friedrich Schiller en Allemagne montrent très précisément  comment et à quel point les personnes toxiques sont efficaces dans leur travail de sape. Elles ont mis en évidence que l’exposition à des stimuli qui provoquent des sentiments très négatifs — le même genre d’exposition que vous obtenez lorsqu’il s’agit de personnes toxiques — cause des réactions de stress majeures sur le cerveau des sujets. Que ce soit la négativité, la cruauté, le syndrome de la victime ou tout simplement une forme de folie, les gens toxiques vont engendrer un état de stress dans votre cerveau qui doit être évité à tout prix. Faute de quoi, une exposition prolongée à ce type de comportement et d’attitude risque de conduire à des problèmes graves de santé mentale et/ou physique.

Des études ont démontré depuis longtemps que le stress peut avoir un impact négatif et durable sur le cerveau. Une exposition, même de quelques jours, au stress compromet l’efficacité des neurones dans l’hippocampe, une zone du cerveau particulièrement importante, responsable du raisonnement et de la mémoire.  Des semaines de stress provoquent des lésions réversibles des cellules du cerveau ;  des mois de stress peuvent les détruire définitivement.

Les gens toxiques ne vont pas seulement vous rendre malheureux.  Ils s’acharnent sur votre cerveau et mettent votre santé en péril.

Pour mieux gérer votre stress, identifiez les personnes toxiques et les maintenir à distance

La capacité à gérer vos émotions et d’apprendre à rester calme sous la pression a un lien direct avec votre performance. TalentSmart a mené une recherche sur plus de 1 million de personnes. Ils ont constaté que 90 % des « Top Performers » savent gérer habilement leurs émotions en période de stress afin de rester calme et en contrôle. Une de leurs plus belles compétences est leur capacité à identifier les personnes toxiques dans leur entourage et de savoir les maintenir à distance.

Il est souvent dit que vous êtes le produit des cinq personnes avec lesquelles vous passez le plus de temps. Si vous autorisez une seule de ces cinq personnes à être toxique, vous découvrirez bientôt à quel point il ou elle est capable de vous freiner dans vos projets ou dans votre épanouissement.

Vous ne pouvez espérer vous distancier des gens toxiques qu’en apprenant, tout d’abord, à les identifier.

L’astuce consiste à séparer ceux qui sont ennuyeux ou simplement difficiles de ceux véritablement toxiques. Dans la suite de notre analyse, nous allons définir le portrait-robot  de  10 types de « draineurs toxiques » que vous devez tenir à distance à tout prix afin de ne pas en devenir un vous-même ou d’en subir de trop violents impacts.

 

  1. Le porteur de ragots (gossips)

« Les grands esprits discutent d’idées, les moyens discutent des événements et les petits esprits discutent des gens. » (“Great minds discuss ideas, average ones discuss events, and small minds discuss people.”) – Eleanor Roosevelt

Les porteurs de ragots tirent plaisir des malheurs d’autrui. S’il peut être amusant, dans un premier temps,  de scruter les faux-pas professionnels ou les impairs dans une vie privée de quelqu’un, à la longue, c’est fatigant ; cela vous fait vous sentir grossier voir vulgaire en blessant d’autres personnes. Il y a tant de points positifs, tant de choses à apprendre de gens intéressants et inspirants qu’il est vain de perdre son temps à parler du malheur d’autrui ou d’houspiller un autre être humain. En dehors du mal que vous lui ferait, c’est votre propre estime de vous que vous diminuerez de façon significative.

« Ne parlez pas des gens, parlez aux gens ! »

  1. Le capricieux

Certaines personnes n’ont absolument aucun contrôle sur leurs émotions. Ils répandent sur vous  et projettent leurs sentiments, tout en croyant que vous êtes la raison même de leur malaise ou des difficultés qu’ils rencontrent. Les gens capricieux sont difficiles à évincer de votre vie parce que leur manque de maîtrise émotionnelle vous rend mal à l’aise. S’immiscent des sentiments de responsabilité, de bienveillance, d’empathie, de pitié et même de mission de sauvetage alors que ces « capricieux », souvent lunatiques, vous utilisent comme des poubelles émotionnelles. Vous devez les éviter à tout prix !

  1. La victime

Les victimes sont difficiles à identifier car vous pouvez sympathiser avec leurs problèmes, du moins au départ. Avec le temps qui passe, vous commencez à réaliser que leur « besoin d’attention » est permanent, une sorte de tonneau des Danaïdes.  Les victimes font fie de toute responsabilité personnelle en faisant de chaque problème rencontré, une montagne infranchissable. Ils ne voient pas les moments plus difficiles comme des occasions d’apprendre et de se développer.  A contrario, ils les considèrent comme une sortie, un moyen d’assoir leur puissance par leur statut de victime. Il y a un vieux dicton : « La douleur est inévitable mais la souffrance est facultative. » Il capte parfaitement la toxicité de la victime, qui choisit de souffrir à chaque fois.

Vous finirez vous aussi par souffrir de ce schéma pervers et risquez de trouver des bienfaits illusoires et dangereux à ce comportement si nocif. Ne rentrez pas dans leur jeu !

  1. L’égocentrique

L'égocentrique

Les gens égoïstes sont dangereux par la fascination qu’ils peuvent inspirer dans la distance dépassionnée qu’ils établissent et maintiennent avec les autres personnes. Vous pouvez généralement vous apercevoir que vous êtes sous l’emprise de personnes égoïstes lorsque vous commencez à vous sentir complétement seul.

Ces personnes sont tellement imbues d’elles-mêmes et en même temps si absorbées et concentrées, qu’il leur semble inutile d’avoir un lien réel avec autrui. Vous êtes simplement un outil leur permettant de bâtir leur estime de soi.

Une dimension affective peut se développer chez vous. Vous serez alors en attente du moindre geste de réciprocité, que vous créerez potentiellement de toute pièce. Plus ce « jeu » se développera, plus il durera, plus la douleur et la souffrance seront vives et le rebond difficile. Fuyez !

  1. L’envieux

Pour les gens envieux, l’herbe est toujours plus verte ailleurs. Quand quelque chose de merveilleux arrive à des gens jaloux, ils n’en tirent aucune satisfaction. C’est parce qu’ils mesurent leur bonne fortune  contre celle du monde entier alors qu’ils devraient jouir de leurs satisfactions en son sein même. Et avouons-le, vous trouverez toujours quelqu’un qui se porte mieux que vous si vous cherchez bien. Il est dangereux de passer trop de temps avec des gens jaloux parce qu’ils vous enseignent à banaliser vos propres réalisations et à ne vous satisfaire de rien.

Vous risquez de dépérir dans une attitude aigrie, ne mesurant vos réussites devenues dérisoires à l’instar d’immenses réalisations réelles ou fantasmées d’autrui. Sortez du piège et privilégiez la gratitude !

  1. Le manipulateur

Les manipulateurs se repaissent du temps et  de l’énergie de votre vie sous l’aimable façade de l’amitié ou de la sympathie. Ils peuvent être difficiles à identifier et évincer parce qu’ils vous traitent en ami. Ils savent ce que vous aimez, ce qui vous rend heureux et ce que vous pensez drôle, mais la différence est qu’ils utilisent ces informations dans le cadre permanent d’un agenda caché. Les manipulateurs attendant toujours quelque chose de vous. Si vous vous penchez sur vos relations avec eux, vous vous apercevrez qu’ils prennent, prennent et prennent encore quand ils donnent si peu. Ils feront tout pour vous séduire, juste pour vous travailler en profondeur et obtenir tout ce qu’ils peuvent espérer de vous.

Le manipulateurSoyez particulièrement vigilants !  Ces personnes peuvent être très habiles et vous donner une illusion de puissance. Ils vous hypnotisent quelque part et font ressortir de belles attitudes chez vous comme la générosité, l’attention, l’empathie ou le don. Faites preuve de ces belles vertus, mais pas avec ces personnes qui  spolient de bien plus nobles nécessiteux. Prenez vos distances habilement et fermement !

 

  1. Le « détraqueur »

Dans la série « Harry Potter » de J. K. Rowling les « détraqueurs » sont des créatures maléfiques qui sucent les âmes des gens, absorbent toute leur moelle, leur force vitale hors de leurs corps, en les laissant simplement comme des coquilles vides. Chaque fois qu’un « détraqueur » entre dans la pièce, elle s’assombrit, les gens ont froid, et ils commencent à se remémorer leurs pires souvenirs. Rowling dit qu’elle a développé le concept des « détraqueurs » au contact de personnes très négatives — le genre de personnes qui ont la capacité de marcher dans une salle et instantanément y absorber toute substance vitale.

Les « détraqueurs » absorbent toute l’énergie et la vie d’une pièce en y substituant  leur négativité et leur pessimisme à tout ce qu’ils rencontrent. Leurs points de vue sont toujours les verres à moitié vide;  ils distillent la peur même pour ce qui est des situations les plus bénignes. Une étude de l’Université de Notre Dame révèle qu’assignés à des colocataires négatifs, les étudiants étaient beaucoup plus susceptibles de développer des pensées négatives et même des dépressions.

Soyez attentif à ne jamais mélanger négativité et lucidité. Si vous tombez dans ce piège, vous développerez peu à peu une représentation du monde désespérément pessimiste que votre système de croyances nourrira en permanence consciemment et inconsciemment. Le monde sera peut-être difficile mais vous deviendrez assurément négatif, maussade, triste et mal. Ne laissez pas les « détraqueurs » envahir votre environnement.

  1. Le tordu

Il y a certaines personnes toxiques qui ont de mauvaises intentions, tirant de profondes satisfactions de la douleur et la misère des autres. Ils s’en prennent soit à vous directement, pour vous faire sentir mal ou pour obtenir quelque chose; autrement, ils ne vous portent aucun intérêt. La seule bonne chose avec ce type de personnes toxiques, c’est que vous pouvez repérer leurs intentions rapidement, ce qui vous permet de les sortir plus vite de votre vie.

  1. Le jugeur

JugeursLes personnes dans le jugement permanent n’hésitent pas à vous dire vos quatre vérités mais aussi ce qu’il convient de penser ou non, ce qui est acceptable ou pas… Elles ont une façon bien à elles de prendre ce qui vous intéresse le plus ou qui vous tient à cœur et de vous faire sentir faibles, impuissants ou inaptes. Au lieu d’apprécier et d’apprendre des gens qui sont différents d’eux, les jugeurs regardent les gens d’en haut et mettent leurs interlocuteurs dans une posture infantilisée, de soumission et de faiblesse.

Ils savent mieux que personne  étouffer vos aspirations, vos désirs, vos envies et vos passions.

Vous avez tout intérêt à vous en séparer vite pour laisser libre court à vos projets et à vos rêves pour devenir une belle image de vous-mêmes.

  1. L’arrogant

Les gens arrogants sont une perte de temps colossale. Ils voient et ressentent tout ce que vous entreprenez ou faites comme un défi personnel. L’arrogance est la fausse confiance par excellence : elle masque toujours de grandes insécurités. Une étude de l’Université d’Akron a révélé que l’arrogance est corrélée avec un tas de problèmes en milieu professionnel. Les arrogants ont tendance à faire de piètre « performers », ils sont plus désagréables et ont plus de problèmes cognitifs que la moyenne de gens.

Comment vous protéger des personnes toxiques une fois que vous les repérez ?

Les gens toxiques vous rendent fou parce que leur comportement est incroyablement irrationnel. Ne vous y trompez pas, leur comportement va véritablement contre tout bon sens et toute raison. Dès lors pourquoi vous permettez-vous d’y réagir parfois si fort émotionnellement et de vous faire happer dans ce malstrom nocif ?

Plus cette personne est irrationnelle et hors champ, plus il devrait vous être facile d’éviter ses pièges. Pourtant, il arrive souvent que vous vous évertuiez à tenter de les battre à leurs propres jeux, sur leurs propres terrains. Arrêtez !  Mettez-vous à distance sur le plan émotionnel et établissez des interactions avec elles comme une sorte de projet d’étude scientifique ou ethnologique. Ne répondez pas au chaos émotionnel qu’elles véhiculent et engendrent, contentez-vous simplement des faits bruts.

Maintenir une distance affective exige de l’expertise et de l’attention. Vous ne pouvez pas arrêter quelqu’un de pousser vos boutons émotionnels si vous ne savez reconnaître les moments où cela se passe ou que vous ne connaissez pas vos propres ressorts et mécanismes. Parfois vous vous retrouverez dans des situations délicates où vous aurez besoin de prendre du recul pour choisir la meilleure voie à suivre. C’est la bonne chose à faire !  N’ayez jamais peur de vous octroyer le temps nécessaire pour le mettre en œuvre.

Vous pouvez reprendre le contrôle.

La plupart des gens croit que s’ils travaillent ou vivent avec une personne toxique, ils n’ont aucun moyen de contrôler le chaos. C’est on ne peut plus éloigné de la vérité.

Une fois que vous avez appris à identifier une personne toxique, vous allez commencer à trouver son comportement plus prévisible et plus facile à comprendre et à gérer. Vous allez vous doter d’une meilleure façon de penser rationnellement et savoir quand et comment interagir avec elle… ou non. Vous pourrez établir des limites, mais vous devrez le faire consciemment et de façon proactive.

Si vous laissez les choses se produire naturellement, vous vous condamner à vous retrouver constamment en proie à des conversations et des situations difficiles et/ou désagréables. Si vous fixez des limites claires et que vous décidez où et quand  vous allez interagir avec une personne toxique, vous pourrez contrôler une grande partie du chaos. Le seul truc est de fourbir vos armes, développer vos compétences et vos savoirs ainsi que définir des frontières strictes et solides que ces personnes nocives tenteront assurément de franchir.  Avec un résultat désormais infiniment plus incertain.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

910180f2afc9172e465c693556b37177:::