Une Question Puissante POURQUOI

Pourquoi, pourquoi et encore pourquoi ?

Que ce soit dans le cadre de la définition d’un objectif, de la recherche d’un travail qui vous plaise ou toute autre chose importante pour vous, la question que l’on ne se posera jamais assez c’est : « POURQUOI ».  Une question puissante qu’il s’agisse :

Définissez ce qui est vraiment important.

Ne restez pas en surface, interrogez-vous sur le sens profond de vos désirs.

Si votre objectif est d’avoir une belle maison et que les réponses à la question «pourquoi ?» sont : parce que je veux pouvoir m’y ressourcer, parce que je veux un cadre agréable pour ma famille, parce que je veux que tout le monde s’y sente bien …  Est-ce que votre recherche n’est pas celle d’un foyer harmonieux au lieu d’une belle maison ?

Si vous désirez une augmentation, votre quête n’est-elle pas de combler un besoin de reconnaissance, voire de liberté ou de puissance et pas seulement limité à plus d’aisance financière ?

A partir du moment où vous avez défini votre besoin profond, vous pourrez toujours vous interroger sur la meilleure stratégie pour le réaliser.

 

Améliorez la qualité de vos décisions.

Avant une décision importante, posez-vous également plusieurs fois la question «pourquoi ?»… d’un point de vue rationnel d’abord et d’un point de vue émotionnel ensuite. Si vous êtes invité à interroger votre «tête» en premier c’est pour la simple et bonne raison que nous avons une tendance naturelle à justifier nos choix émotionnels par des critères rationnels.

Quelles que soient les circonstances, cela vaut bien souvent la peine de prendre un instant de recul et de se demander  «pourquoi». Et de se répéter cette question en cascade, à chaque réponse pour comprendre votre motivation profonde.

Pourquoi cherchez-vous un nouveau travail -> parce que je ne supporte plus mon boss
Pour quelles raisons vous ne supportez plus votre boss -> parce qu’il n’est jamais satisfait
Pourquoi ressentez-vous une insatisfaction permanente de sa part  -> mon travail n’est pas estimé à sa juste valeur, il n’est pas tenu compte des difficultés
Pourquoi ? -> Je ne reçois que des reproches, jamais de compliments

En réalité c’est votre besoin de reconnaissance qui n’est pas assouvi.  D’ailleurs, en France,  70% des travailleurs ne sentent pas reconnus à leur juste valeur.

Est-ce que changer de travail reste la meilleure stratégie ? N’existe-t-il pas d’autres raisons cachées ?

Obtenez plus de motivation et d’adhésion.

Sans comprendre pourquoi ce que vous faites est important (lien article donnez du sens au travail), le manque de conviction, la démotivation, et/ou la frustration guettent.

Donnez un sens à une demande est un outil puissant pour obtenir motivation et/ou adhésion.

L’étude connue sous le nom de « The Copy Machine »[1] d’Ellen Langer de l’Université de Harvard met en avant notre besoin d’avoir une raison pour accepter de faire quelque chose.

Le test a été effectué dans la file d’attente du service photocopies de la bibliothèque d’une université à New York. Dans ce cadre de l’étude, la question posée était « Puis-je passer devant vous ? »  Quand la personne avait 5 pages à copier le taux de réponses positives est passé de 60% à 94% en ajoutant « car je suis très pressé ».  Et il est passé de 24 à 42% quand la personne avait 20 pages à photocopier.

D’autres études ont démontré l’impact d’une raison, aussi simple soit-elle, pour obtenir l’adhésion.

Pour booster votre motivation, si aucune raison ne vous a été donnée, utilisez votre créativité et votre imagination pour en définir une ou plusieurs.  Et qu’importe si elles vous semblent un brin fantaisiste tant qu’elles vous apportent de l’énergie.

Le simple fait de vous demander « pourquoi je ne dois pas faire d’erreur » vous donnera toute une série d’indications sur l’importance de votre travail.  N’est-ce pas motivant ?

A un niveau plus large, Nietzche nous dit

«Un pourquoi, un nouveau pourquoi, voilà ce qu’il faut à l’humanité ». 

Établissez la cause d’un problème – les 5 « pourquoi ».

La technique des « cinq pourquoi », utilisée par le Toyota Production System, est la base d’une méthode de résolution de problèmes proposée dans un grand nombre de systèmes de qualité.

Il s’agit de poser la question pertinente commençant par un pourquoi afin de trouver la source ou la cause principale de la défaillance ou du problème rencontré.

Pour mieux comprendre cette méthode simple et efficace, un exemple vaut tous les longs discours.

Le fait : Le Washington Monument présente des fissures

Pourquoi ? Les ouvriers le nettoient avec des produits chimiques puissants.
Pourquoi ? Il est couvert de déjections d’oiseaux qui sont nombreux.
Pourquoi ? Les oiseaux mangent les araignées présentes en masse à cet endroit.
Pourquoi ? Les araignées mangent les moucherons et petits insectes présents en nombre.
Pourquoi ? Les insectes sont attirés par la forte lumière qui éclaire le monument le soir venu.

Proposition de solution : Et si on revoyait le moment où l’on déclenche l’éclairage du monument ?

 

Sortez de vos schémas limitants de pensées

Dès que vous repérez une pensée ou une croyance limitante, déstabilisez-la.  C’est-à-dire, remettez-la en question et pour cela un simple « pourquoi » est d’une puissance remarquable.

Une petite voix vous dit « ce n’est pas possible ».  Pourquoi ?

Remettez ensuite chaque question en doute en réutilisant ce questionnement.  Et vous constaterez rapidement que ce qui paraissait tellement évident perd de sa force de conviction.

Et pour aller plus loin encore, multiplier les raisons qui infirment votre affirmation de base.

Ce n’est pas possible -> C’est possible ->  Pourquoi ?
C’est trop compliqué -> C’est simple (ou ça peut être simple) -> Pourquoi ?

Élargissez votre cadre de référence.

Dans les premières années de sa vie, un enfant pose beaucoup de questions à son entourage et parmi celles-ci, le « pourquoi » est roi. La soif de découvrir le monde qui l’entoure semble intarissable.

Malheureusement, en grandissant, beaucoup d’entre nous, perdrons, au moins partiellement, cette curiosité.  Dans un monde en constante mutation, la soif d’apprendre, l’envie de découvrir, de tester et  de comprendre sont pourtant un atout considérable.

Si vous cessiez de considérer les choses comme acquises et remettiez le pourquoi au centre de votre interrogation : pourquoi faire ce travail, pourquoi le faire de cette manière, pourquoi ne pas essayer de le simplifier, pourquoi ne pas déléguer telle ou telle partie, pourquoi tel collègue obtient de meilleurs résultats alors qu’il semble respecter la même procédure, pourquoi n’utilise-t-on pas tel tableur ou petite application informatique, … ?

 

Une question puissante POURQUOI.

En tant que spécialiste de l’accompagnement, nous favorisons l’utilisation du questionnement à autrui et à soi avec le «pourquoi».  Et, le «comment» ou mieux le «qui», nous y reviendrons, ne sont jamais loin.

Le «pourquoi», bien utilisé, est fondamental pour prendre de bonnes décisions et agir en conscience.

Alors, soyez curieux et mettez-vous en action.

 

[1] The Mindlessness of Ostensibly Thoughtful Action : The Role of « Placebic » Information in Interpersonal Interaction ; Ellen Langer, Arthur Blank & Benzion Chanowitz.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

9e9316da4775b6662db1f1eebac2a5e11